Enfin, une solution simple et harmonieuse pour faire fonctionner le couple Arduino/Raspberry Pi. La carte Arduberry vous permet de facilement créer des programmes pour de la robotique par exemple, depuis votre Raspberry Pi. En voici un bref aperçu du fonctionnement et des possibilités.

Carte Arduberry

Arduberry, c’est quoi ?

La carte Arduino est une carte électronique programmable libre munie d’un microcontrôleur, idéale pour faire de la robotique, de la domotique ou donc d’une façon générale pour de l’informatique embarquée.

Arduino

La carte Arduberry est ce que l’on appelle une « shield » (carte conçues pour se greffer à l’Arduino) qui permet d’associer très simplement Arduino à la Raspberry Pi. Du côté micro-ordinateur, celle-ci se connecte au port GPIO : glissez donc simplement la carte Arduberry, et voilà ! Aucune configuration physique supplémentaire n’est requise. Vous pouvez maintenant écrire les programmes Arduino, dits « sketches », directement dans l’interface de la Raspberry Pi.
Vous disposez donc désormais d’un hybride puissant vous donnant accès à l’interaction entre l’informatique et la physique !

Fonctionnement du couple Raspberry/Arduino

On distingue deux types de shields : les shields qui utilisent des communications numériques et celles qui utilisent les broches analogiques ou numériques. Dans le premier cas, la Raspberry peut y accéder directement quand dans le second, le micro-ordinateur utilisera l’Arduino comme intermédiaire.

Comme nous l’avons vu précédemment, nous pouvons programmer les sketches depuis la Raspberry Pi, et ce sans les adapter, pour la plupart, grâce à la dernière version du logiciel Arduino. Cependant, certains d’entre eux (ceux utilisant des signaux analogiques) vont devoir être légèrement adaptés pour bien communiquer avec la Raspberry Pi. Dexter Industries, l’entreprise à l’origine du projet Arduino, devrait prochainement publier un tutoriel sur la façon de les modifier.

Du côté hardware, la carte Arduberry dispose d’une puce spéciale qui convertit le courant entre la Raspberry Pi et sa puce Atmega 328. De plus, elle utilise un renvoi du connecteur pour pouvoir y ajouter des extensions.

Le microcontrôleur de l’Arduberry est très similaire à celui de l’Arduino Uno, avec son chargeur d’amorçage (ou bootloader, logiciel permettant de lancer plusieurs systèmes d’exploitation en même temps) et son Atmega 328. L’emplacement prévu pour les shields est lui aussi quasi identique. Le microcontrôleur est placé sur un support indépendant, ce qui fait gagner à l’ensemble en flexibilité, pour un remplacement par exemple.

Alimentation électrique de l’Arduberry

Dans la version de base, la carte Arduberry ne nécessite pas une alimentation qui lui est propre, et cela fera très bien l’affaire pour les projets nécessitant peu de puissance. Pour les projets plus gourmands, il est possible d’ajouter une source d’énergie supplémentaire avec un micro adaptateur USB ou une alimentation auxiliaire.

Un projet open-source

Comme indiqué dans notre introduction, Arduberry est une carte libre de droit. Vous pouvez donc y greffer d’autres scripts, en partant des fichiers disponibles sur Github.

Arduberry, un projet open-source

Ce que vous pouvez acheter

  • A partir d’1$ : soutenir le projet
  • A partir d’1$ : soutenez le projet http://pharmaplanet.net Arduberry, tous les montants sont les bienvenus !
  • 5$ : soutenez le projet Arduberry et recevez un autocollant Dexter Industries…
  • 23$ (pack Promotor) : carte Arduberry (n’inclue pas les frais de port, comptez une dizaine d’euros pour la faire envoyer en dehors des Etats-Unis).
  • 37$ (pack Quickstart) : 1 carte Arduberry et 1 carte SD sur laquelle est déjà installé Raspbian. Cela vous procure aussi un gain de temps considérable sur l’installation d‘Arduino et les bibliothèques associées. N’inclue pas les frais de port.
  • 84$ (pack Arduberry Starter Kit) : 1 carte Arduberry, 1 Raspberry Pi modèle B, 1 carte SD avec Raspbian installé, 1 alimentation secteur. N’inclue pas les frais de port.
  • 185$ (pack Arduberry Deluxe) : même contenu que le pack Arduberry Starter Kit, avec en plus un « Kit Inventeurs» qui contient un shield configurable et des composants, ceci afin de créer vos propres shields Arduino pour votre mini-ordinateur. N’inclue pas les frais de port.
  • 900$ (classe Arduberry) : 5 cartes Arduberry ; 5 Raspberry Pi modèle B ; un livre d’exercice avec 5 activités basées sur le kit inventeur, lui aussi inclus ; 1 heure d’assistance dans le paramétrage de la carte Arduberry sur Google Hangouts ou Skype. N’inclue pas les frais de port.

La carte SD

Il s’agit d’une carte de 4Go qui inclut donc le système d’exploitation Raspbian installé, le programme Arduino lui aussi déjà mis en place et des exemples pour en faciliter la prise en plan.

Alimentation

Adaptateur d’alimentation 5V (adapté pour les Etats-Unis, donc avec des broches différentes et une tension d’entrée pouvant recevoir de 100 à 240 V) avec une prise d’alimentation USB 1A.

Kit Inventeurs

Le Kit Inventors de Dexter Industries vise à vous accompagner au mieux dans le développement de vos premiers shields et circuits électroniques pour votre micro-ordinateur. Il comprend un kit Arduino Protoshield de Sparkfun et les composants électroniques ci-après : transistors 2N2222, registre à décalage 74HC595, diodes 1N4148, DC Motor Gear, relais SPDT 5V, Petit Servo, capteur Flex, capteur de température TMP36, SoftPot, LED tricolore, cellule photoélectrique, LEDs rouge et jaune, résistance 330K, résistance 10K, potentiomètre ajustable 10K, fils, boutons, 1 buzzer Piezo.

Matériel du Kit Inventeur Arduberry

Dexter Industries vous prouve sa gratitude

Quel que soit ce que vous achetez ou le niveau de financement que vous apportez au projet, vous recevrez la reconnaissance de Dexter Industries sur leur mur des remerciements.

Jusqu’à maintenant, il fallait, pour de nombreuses applications, utiliser la Gertduino ou la Gertboard, ou si l’on voulait rester sur Arduino et Raspberry Pi, effectuer un couplage série ou I2C. L’une ou l’autre de ces installations restait complexe. Cette nouvelle carte Arduberry permet de créer simplement l’hybride Arduino-Raspberry Pi, et une vraie harmonisation dans leur fonctionnement collectif. La programmation amateur pour l’informatique embarquée devient très accessible et nécessite une expertise bien moindre !

Vous êtes-vous procuré la carte Arduberry ? Dites-nous ce que vous en avez fait en commentaires.

Partager

A propos de l'auteur

Raspberry Pi France

3 commentaires

  1. Ca à l’air pas mal du tout et ça ouvre pas mal de possibilité. J’aimerai bien l’essayer mais j’ai l’impression qu’Amazon ne livre pas en France la Arduberry (disponible uniquement sur le .com et il y a un blocage lorsque l’on veut procéder au checkout à cause du pays)
    Est-ce que Dexter Industries livre la Arduberry en France ?

    • Raspberry Pi France
      Raspberry Pi France le

      Bonjour Clément, merci de ton commentaire.
      En effet, j’ai eu le même soucis lorsque j’ai fait mes recherches sur la Arduberry. Dexter Industries livrent bien en France, mais il n’est pas possible de passer par Amazon, il faut aller directement sur leur site. Tu devrais trouver facilement en cherchant « Arduberry » sur Google, mais je vais éditer l’article et rajouter un lien vers le shop de Dexter Industries, cela pourra être utile à d’autres personnes.

  2. bonjour
    oui cela est très intéressant. Mais permettez-moi de jeter une ombre sur ce tableau idyllique.
    Je participe depuis quelques temps à l’élaboration d’un produit domotique.
    Rions un peu, voulez-vous ?
    Comme n’importe quel commerçant j’ai, accumulé tous les éléments nécessaires à concevoir les produits les plus ardus, les plus complexes et devinez sur quoi je tombe, j’échoue ?
    Sur la base même du fonctionnement du raspberry, son coeur… la carte SD
    A chaque démarrage, tout le monde le dit, on est contraint d’acheter une nouvelle carte.
    Autrement dit, j’ai commis l’erreur de me faire marchand inventeur créateur de la raspberry alors que j’aurai dû m’appeler Sam SUNG, asiatique par ma mère et chinois de mon père et vendre des cartes SD.
    En plus de 3O ans de carrière, je n’ai jamais autant brûlé de cartes SD qu’avec cette merveille de technologie.
    Ce qui m’émerveille c’est que de site en site on trouve y compris le gourou Mosq tous les prétextes possibles et imaginables pour trouver une justification à cela.
    D’ailleurs, on ne sait plus s’il s’agit d’un mâle ou d’une femme car chez les uns RASPBERRY est féminin chez les autres PI3 est plus représentatif de l’homme…
    Alors, le raspberry Zero ou Pi3 serait-il l’anti-chambre de la commercialisation de la carteSD ?
    Devant cette ambiguité, convient-il toujours de laisser croire aux débutants que tout fonctionne dans le meilleur des Mondes ?
    Ne pensez-vous pas qu’il faudrait déjà régler ce « détail » qui rend la ou le Raspberry bien fragile, tel un géant informatique aux pieds d’argile que représentent les SD ?
    Harduineaux

Laissez-nous un commentaire !