Quand on parle d’arborescence, on parle de la hiérarchie et la manière dont sont organisés les fichiers et les répertoires sur un système d’exploitation. Il existe une norme pour l’arborescence, on parle alors de la FHS : Filesystems Hierarchy Standard.

La “racine” : La base de l’arborescence

L’organisation des dossiers sur un ordinateur est souvent comparée à un arbre. La base de votre arborescence est ce qu’on appelle la “racine”. 

La racine est une partition que vous choisissez pour être la base du stockage de vos fichiers. Par exemple, sur Windows, la racine est souvent “C://” qui correspond au disque dur “C”. 

Sur Linux, la racine est “/”. Une suite de fichier commençant par “/” par donc de la base de votre arborescence. 

Voici à quoi ressemble l’arborescence sur Linux. Evidemment, cela peut changer légèrement entre différentes distributions mais le schéma reste similaire.

L’arborescence complète de Linux

Depuis la racine, nous pouvons accéder à différents répertoires, dont celui appelé “home” qui contiendra les documents des utilisateurs. 

Nous allons voir à quoi servent les autres répertoires :

Répertoire Signification Contenu du répertoire
/ Racine du système, à la base de la hierarchie
/bin binaries, binary utilities (binutils) Exécutables des commandes essentielles. Exemple : “ls”, “cd”, “cat” … qui sont utilisables en ligne de commande dans le terminal.
/boot bootstrap Ensemble des fichiers nécessaires au démarrage de Linux
/dev device Fichiers pour la liaison avec les périphériques
/etc editing text config Fichiers textes de configuration des programmes, services et du système
/home home directory Répertoires personnels des utilisateurs
/lib librairies Bibliothèques partagées essentielles et modules du noyau
/media Points de montages pour les médias amovibles (USB, CD, SD, …)
/mnt mount Point de montage temporaire pour une partition ou un periphérique
/proc processes Etats du noyau Linux et des processus système
/root root Répertoire personnel du super-utilisateur
/run runtime system Informations relatives au système depuis son dernier démarrage (ex : utilisateurs actifs, services en cours d’exécution, etc.)
/sbin super binaries, super binary utilities (super binutils) Exécutables système essentiels et fichiers binaires système
/srv services Données pour les services du système
/tmp temporary Fichiers temporaires utilisés par des applications
/usr Unix system resources Hiérarchie secondaire, pour des données en lecture seule par les utilisateurs. Contient généralement les programmes installés par l’utilisateur.
/usr/bin Exécutables des programmes additionnels disponibles pour tous les utilisateurs (ex : gestionnaire de fichiers, lecteur de musique, navigateur Web, application…)
/usr/lib Bibliothèques partagées par les applications de /usr/bin et /usr/sbin
/usr/local Où l’utilisateur peut installer des logiciels en local et les compiler
/var variable Données variables et diverses

 

Il n’est pas forcément utile de connaître l’ensemble de l’architecture de Linux mais certains répertoires sont très importants pour certaines utilisations de Linux. Par exemple, pour faire du développement ou de la programmation.

Partager

A propos de l'auteur

Raspberry Pi France

Laissez-nous un commentaire !

Le nouveau Raspberry Pi 4 est arrivé !

Commandez-le maintenant :