Souvenez vous… Il y a tout juste un an, le 5 mars dernier, la fondation Rasperry Pi sortait un nouvel outil permettant de simplifier la gestion et l’installation des systèmes d’exploitation sur les cartes SD utilisées sur le Rasperry Pi.

Télécharger le Raspberry Pi Imager ici

On connaissait évidemment les quelques tracasseries relatives aux cartes SD quant il s’agissait de les utiliser sur le Rasperry Pi : à chaque système d’exploitation une méthode d’installation particulière. Pour résoudre ce problème, un outil bien connu était déjà disponible, Balena Etcher, qui permettait ainsi une compatibilité entre les OS, associé à une interface graphique simple, mais qui restait néanmoins assez obscur pour les néophytes non coutumiers du flashage de carte SD.

Le Rasperry Pi Imager a donc poussé encore plus loin la simplification : on se charge de tout à votre place, en téléchargeant l’image la plus à jour directement sur le site de la fondation. Vous n’avez qu’a effectuer une série de clics pour achever l’installation !

Une nouvelle amélioration bienvenue

Après ce petit récapitulatif, concentrons nous sur cette nouvelle version sortie il y a peu, la version 1.6. Comme je vous le disais juste à l’instant le Rasperry Pi Imager a été développé pour simplifier au maximum l’installation d’image sur carte SD, mais était ce peut être trop simplifié ?

C’est sans doute l’avis de certains utilisateurs experts du Rasperry Pi, qui regrettaient de ne pas avoir le total contrôle de cet utilitaire. En effet, certaines fonctionnalités “avancées” ont été cachées, pour justement rendre l’utilisation du Rasperry Pi Imager aussi aisée que possible à destination des débutants.

Il semble pourtant que la fondation Rasperry a souhaité couper la poire en deux, en redonnant en main quelques réglages avancés afin que tous les utilisateurs, quel que soit leurs niveaux de maitrise, puissent être satisfaits ; et montrant par la même occasion que la fondation reste à l’écoute de sa large communauté.

Améliorer le Rasperry Pi Imager, sans sacrifier sa simplicité

La fondation Rasperry semble, à mon sens, jouer habilement les équilibristes avec cette mise à jour. Quelles fonctionnalités débloquer sur le Rasperry Pi Imager tout en gardant cette simplicité d’utilisation qui fait sa particularité ?

Avec cette version 1.6, on permet à l’utilisateur, grâce à un simple raccourci Crtl + Shift + X, d’accéder à un panel de réglages tels que la configuration du WiFi, la définition d’un nom d’hôte personnalisé, l’activation du SSH, la désactivation de la télémesure ou encore quelques options de régionalisation telle que la langue ; ces réglages pouvant être définis pour la session active ou pour toutes les futures sessions.

Il me semble personnellement que ce parti pris reste correct, la simplicité étant conservée pour les utilisateurs débutants, et les réglages avancés étant nouvellement accessibles moyennant quelques clics supplémentaires pour les utilisateurs les plus aguerris du Raspberry Pi, ce qui devrait normalement contenter tout un chacun et taire certaines critiques.

Partager

A propos de l'auteur

Laissez-nous un commentaire !